Dis-moi comment tu dors et je te dirai qui tu es 

Par Bigarade Collaborator le

Saviez-vous que nous passons environ 25 ans de notre vie à dormir ? C’est donc presque un tiers de notre temps dans les bras de Morphée ! Lorsqu’on passe une aussi grande partie de sa vie sur l’oreiller, il est important de bien dormir et de comprendre notre sommeil !

 

On vous a donc fait une petite liste de profil type de nos dormeurs préférés ! Dis-moi comment tu dors, et je te dirai qui tu es !

 

Fait avec amour, Xoxo Bigarade !

 

1 - Le conquérant :

Vous en avez déjà croisé un ou une de votre vie. Il / elle prend toute la place dans le lit. Chaque minute de sommeil est le moyen d’envahir de plus en plus votre lit avant de vous retrouver hors de celui-ci. Il tire sur la couette, s’enroule à l’intérieur et se couche dans des positions impossibles. Vous avez pourtant un lit king size et il/elle arrive à prendre littéralement toute la place. Vous êtes bien en face d’un envahisseur ! Un jules César du lit ! Prêt à tout pour conquérir la plus petite parcelle de lit !

 

Une personne qui a tendance à prendre toute la place dans le lit à naturellement un tempérament dominant. Mais, pas seulement, c’est aussi une personne qui a tendance à se battre pour survivre ou pour ses convictions. C’est quelqu’un d’impliqué dans la vie. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un couple ça peut-être aussi un signe qu’elle  ne laisse pas forcement de place à son partenaire ou le fait passer au second plan !

 

2 - La tondeuse à gazon :

 

Que ce soit vous-même, votre partenaire ou votre colocataire. Vous avez tous au moins une fois assisté à une symphonie nocturne. Cependant, loin de détester Beethoven la version tondeuse à gazon de la 9e symphonie vous enchante moins !

 

Une personne qui ronfle, va moins souvent avoir un sommeil réparateur que les autres (oui, oui même si la personne à côté de vous semble dormir à point fermé). Il faut  faire attention, car, une personne qui ronfle peut avoir des problèmes par la suite d’apnées du sommeil. Cependant, lorsqu’une personne est très fatiguée ou l’alcool aidant celle-ci peut se mettre à pousser des ronronnements nocturnes.

 

3- L’oiseau de nuit :

 

 

Vous savez ces personnes qui vont attendre les 3 ou 4 h du matin pour venir se coucher ? Voilà, c’est d’eux qu’on parle. Vous avez beau les appeler pour qu’ils viennent se mettre au lit. Vous les tirez par le bras lorsqu’ils s’endorment sur le canapé et se réveillent pour finalement recommencer un film Netflix. Vous leur dites que sans eux, vous ne pouvez pas dormir, mais, rien y faire, ils ne viennent pas se coucher.

 

On dit que les couches tard seraient des personnes très intelligentes. Ce qui est sûr, c’est que ce genre de petits oiseaux sont souvent très actif est déterminés dans la vie. Par contre, ils peuvent facilement tomber dans le stress et se retrouver avec des problèmes d’insomnie.

 

4- La belle/beau au bois dormant :

 

 

Comme le nom l’indique ce sont ces dormeurs qui s’endorment dès qu’ils posent leur tête sur l’oreiller. Certains peuvent les envier d’autres en être embêtés. Il est vrai que ce n’est pas avec eux que nous allons avoir une conversation sur l’oreiller. Beaucoup de ces dormeurs ont la faculté de pouvoir s’endormir partout.

 

Il est probable que ce type de dormeurs sont des personnes véritablement épuisées. Mais ce sont aussi des personnes très actifs en journée qui bougent beaucoup et se dépensent énormément.

 

5-Le gigoteur :

 

 

Ce petit être qui bouge tout le temps. Il se tourne, se retourne, se reretourne. Pour finalement dormir dans une position totalement étrange. Il n’est pas comme le : « Conquérant », il reste à sa place, mais, bouge dans tous les sens. Nous avons essayé de l’attacher au lit, mais rien y faire, il trouve toujours un moyen de bouger à la quête de la position idéale. D’ailleurs, vous pouvez retrouver son cousin éloigné le « bavard » (même principe, mais, avec la parlotte)

 

6- L’ami des animaux :

 



Ce dormeur qui ne peut pas s’endormir sans ses fidèles amis. Avant de se coucher, il prend ses chats ou son chien les pose sur son lit et là, il peut enfin profiter de sa bonne nuit de sommeil. 
D’ailleurs même si les animaux peuvent être parfois porteurs de parasites. Et pourtant selon une étude de la revue médicale mayo clinique proceedings dormir avec son chien dans la chambre est bénéfique. 

 

 

Et vous quel  type de dormeur êtes-vous ?

 

 

 

 

 

Ancien article Nouvel article

RSS

0 commentaires

Je veux laisser un message

Les commentaires doivent être approuvés par les administrateurs avant d'être publiés