La déco qui meuble nos vies 🛋✨

Par Bigarade Collaborator le

Avant de me rendre à la chambre à coucher… c’est dans une arrière-boutique que j’ai rencontré pour la première fois Geneviève, une femme de tête sûre d’elle et pleine d’idées. On se rencontre pour faire connaissance et voir si ça clic, elle avait besoin d’aide pour la boutique Bigarade éphémère au Mail Champlain en hiver dernier. Moi, en plein démarrage de mon entreprise Espace dZign en tant que styliste d’intérieur, c’était pour baigner dans la déco locale.

Suit le printemps et son effervescence donnant des idées aux créateurs, aux entrepreneurs… Du coup, je suis invitée à plonger avec une belle gang dans la rédaction du chapitre déco d’un livre. Ce qui me mène aux séances photos pour les transformations de chambre à coucher que l’on veut illustrer dans ce-dernier.

 

 

L’aventure ne fait que commencer…

Dans la lancée et les valeurs écoresponsables de Bigarade, on pourrait presque dire que je suis le mouton noir de cette série d’articles. Pourquoi? Après se nourrir, respirer et dormir, la déco est un peu plus loin dans les priorités. Voir même en dernier dans la liste du budget (s’il y en reste). C’est un peu comme se payer un une extravagance inutile. On se dit que la déco ce n’est pas pour nous. Compréhensible et je fais pareil surtout en temps de crise économique personnelle.

 

 

Comment la déco peut se situer dans ce contexte? Dans le besoin de se loger, on est tous d’accord, il y a la base : les murs, le plancher, le toit, le mobilier nécessaire (je ne parle même pas du téléviseur), s’assurer une intimité pour notre besoin de sécurité (l’habillage de fenêtre par exemple) et le confort (l’éclairage adéquat, la température de la pièce). Déjà on voit apparaître des éléments qui sans être un luxe sont de la déco (ouf! le mouton noir pâli!)

Vous ajouterez un tapis pour réchauffer le sol; vous utiliserez de bonne couverture pour être bien au chaud dans votre lit; vous aurez une lampe de lecture pour éviter de vous fatiguer les yeux… hé oui! Déjà à la base, les choix peuvent être faits avec le souci d’économiser au bout du compte sur votre bien-être, voire même votre santé… et si en plus c’est beau pourquoi pas!

 

 

Plus subtilement, il y a ce sentiment d’appartenance et d’identité que l’on vit personnellement par rapport à notre chez-soi; que ça nous ressemble, que ça rejoigne nos valeurs et que notre tribus’y reconnaisse. C’est notre lieu quasi sacré où souvenirs, trucs donnés ou trouvailles cohabitent avec nous pour nous définir dans l’espace. Notre identité ne s’arrête pas juste aux vêtements. Déjà les objets amassés, sans s’en rendre compte, forgent notre espace de vie et décorent nos pièces.

Au final, le mouton gris peut faire un bout de chemin avec vous, car mon but ici sera d’aller dans le même sens que ma gang d’ambassadrices au souci du confortphysiqueet planétaire. Je bloguerais avec vous de déco, déco-brico, éco-déco, mes coups de cœur et mes trucs et astuces pour que votre déco vous ressemble. Je vous promets que la déco est pour tout le monde, elle cohabite déjà chez-vous, même si le budget ne s’y prête pas, même si vous êtes minimaliste, même si vous pensiez que ce n’était pas votre dada…

 

Au plaisir de vous retrouver au prochain article! 

-Lucie xx

 

 

 

Ancien article Nouvel article

RSS

0 commentaires

Je veux laisser un message

Les commentaires doivent être approuvés par les administrateurs avant d'être publiés