Blogue

La coiffure qui change le monde🎗

Par Geneviève Lorange le

Depuis des siècles les femmes sont coquettes, bien avant Marie-Antoinette!
Les modes vont et partent mais surtout reviennent!

Pour ma première journée de maternelle, ma mère m’avait acheté un cartable en cuir rose fuchsia et émeraude en me faisant une belle queue de cheval avec un chouchous.

Presque 30 ans plus tard, cette mode revient. Elle incarne bien plus pour moi qu’un souvenir nostalgique, c’est aussi une superbe façon de recycler!

Chez Bigarade, on fabrique principalement de la literie pour faciliter votre sommeil et décorer vos espace de cocooning et très peu d’accessoires mode.

Je n’aime pas le fast-fashion mais le chouchou représentait pour moi une trop belle occasion de transformer nos retailles de coton coloré en un tout nouveau produit!


Beaucoup croient à tord que recycler les retails de tissus est économique, alors que pas du tout! Je le fais par conviction écologique et non par souci d’économies!
En effet, lorsqu’on coupe du tissus, on empile plusieurs épaisseurs puis on les coupe avec un couteau électrique qui ressemble au vieux couteau pour bifteck de votre grand-mère.
Ça permet de sauver du temps sur la coupe qui représente une grande partie de la production!
Quand on décide de fabriquer des chouchous avec des retailles, il faut prendre soin de trier le tissus lors de chaque coupe dans des boites sous notre table de coupe.

Ces retailles sont ensuite retirées par couleurs et placées individuellement sur la table. Ma mère Isabelle trace alors à la main le patron des chouchous sur chaque retaille en respectant le droit fil et les coupera à la main avec toute la minutie et la patience d’une mère!

Le tout seras assemblé avec deux élastique intérieur afin que si jamais un d’eux brisait, il en resterait un de secours!
En plus, ils sont lavables en machine et vous pouvez les laisser sécher à l’air libre!

Qui aurait cru que ce petit accessoire mode nous permettrait de réduire notre empreinte écologique et d’être coquette à la fois.

Parce que la réduction de nos déchets se fait petite action à la fois!

Lire plus

La coiffure qui change le monde🎗

Par Geneviève Lorange le

Depuis des siècles les femmes sont coquettes, bien avant Marie-Antoinette!
Les modes vont et partent mais surtout reviennent!

Pour ma première journée de maternelle, ma mère m’avait acheté un cartable en cuir rose fuchsia et émeraude en me faisant une belle queue de cheval avec un chouchous.

Presque 30 ans plus tard, cette mode revient. Elle incarne bien plus pour moi qu’un souvenir nostalgique, c’est aussi une superbe façon de recycler!

Chez Bigarade, on fabrique principalement de la literie pour faciliter votre sommeil et décorer vos espace de cocooning et très peu d’accessoires mode.

Je n’aime pas le fast-fashion mais le chouchou représentait pour moi une trop belle occasion de transformer nos retailles de coton coloré en un tout nouveau produit!


Beaucoup croient à tord que recycler les retails de tissus est économique, alors que pas du tout! Je le fais par conviction écologique et non par souci d’économies!
En effet, lorsqu’on coupe du tissus, on empile plusieurs épaisseurs puis on les coupe avec un couteau électrique qui ressemble au vieux couteau pour bifteck de votre grand-mère.
Ça permet de sauver du temps sur la coupe qui représente une grande partie de la production!
Quand on décide de fabriquer des chouchous avec des retailles, il faut prendre soin de trier le tissus lors de chaque coupe dans des boites sous notre table de coupe.

Ces retailles sont ensuite retirées par couleurs et placées individuellement sur la table. Ma mère Isabelle trace alors à la main le patron des chouchous sur chaque retaille en respectant le droit fil et les coupera à la main avec toute la minutie et la patience d’une mère!

Le tout seras assemblé avec deux élastique intérieur afin que si jamais un d’eux brisait, il en resterait un de secours!
En plus, ils sont lavables en machine et vous pouvez les laisser sécher à l’air libre!

Qui aurait cru que ce petit accessoire mode nous permettrait de réduire notre empreinte écologique et d’être coquette à la fois.

Parce que la réduction de nos déchets se fait petite action à la fois!

Lire plus


Les produits locaux préférés de Geneviève : Partie 2

Par Geneviève Lorange le

Le commerce local est florissant au Québec. Faute de connaitre les bonnes adresses, on achète trop souvent par facilité dans les grandes chaines des produits de mauvaise qualité fabriqués en Chine. Pourtant, de beaux produits locaux et abordables, il y en a des tonnes !

 Je me suis concentré sur les produits manufacturés ici et je n’ai pas fait mention d’entreprise dans les technologies ou dans le domaine de l’agriculture. Ils ont pourtant tout autant mon admiration, mais je les connais juste moins même si Judith Fetzer de Cook it a toute mon admiration ! 

Lire plus

Les produits locaux préférés de Geneviève : Partie 2

Par Geneviève Lorange le

Le commerce local est florissant au Québec. Faute de connaitre les bonnes adresses, on achète trop souvent par facilité dans les grandes chaines des produits de mauvaise qualité fabriqués en Chine. Pourtant, de beaux produits locaux et abordables, il y en a des tonnes !

 Je me suis concentré sur les produits manufacturés ici et je n’ai pas fait mention d’entreprise dans les technologies ou dans le domaine de l’agriculture. Ils ont pourtant tout autant mon admiration, mais je les connais juste moins même si Judith Fetzer de Cook it a toute mon admiration ! 

Lire plus


Les produits locaux préférés de Geneviève : partie 1

Par Geneviève Lorange le

Le commerce local est florissant au Québec. Faute de connaitre les bonnes adresses, on achète trop souvent par facilité dans les grandes chaines des produits de mauvaise qualité fabriqués en Chine. Pourtant, de beaux produits locaux et abordables, il y en a des tonnes !

Lire plus

Les produits locaux préférés de Geneviève : partie 1

Par Geneviève Lorange le

Le commerce local est florissant au Québec. Faute de connaitre les bonnes adresses, on achète trop souvent par facilité dans les grandes chaines des produits de mauvaise qualité fabriqués en Chine. Pourtant, de beaux produits locaux et abordables, il y en a des tonnes !

Lire plus